Trouver un traducteur

Sommaire

Vous avez besoin d'un traducteur et vous vous demandez comment contrôler son travail, étant donné que vous ne connaissez pas l'une des langues concernée.

Voici nos conseils pour bien choisir et tester un traducteur.

1. Trouvez un traducteur de langue maternelle

Assurez-vous que le traducteur free-lance maîtrise la langue à traduire en tant que langue maternelle : c'est indispensable pour une traduction fidèle du langage culturel et des expressions.

Bon à savoir : le plus important n'est pas la langue source, mais la langue de destination.

Exemple : un franco-allemand ayant été élevé en France traduira plus facilement l'allemand vers le français, et vice versa.

2. Faites passer un test au traducteur

Rien ne vaut une phrase bien difficile en guise de test :

  • Choisissez une phrase dont vous avez l'exacte traduction.
  • Évitez les textes de plus de 100 mots, car bien souvent le traducteur fera payer le test.
  • Donnez-lui le moins de temps possible afin d'éviter qu'il utilise une tierce partie pour son travail.

Exemple : utilisez un système de messagerie instantanée, comme Skype. Donnez-lui rendez-vous à une certaine heure, et demandez-lui de traduire une phrase en une minute.

3. Testez l'implication du traducteur

Un bon traducteur ne se contentera pas de prendre le texte et de le traduire. Il demandera en particulier s'il s'agit d'une traduction exacte, ou s'il a de la marge pour enjoliver le texte.

Laissez de côté les traducteurs qui ne posent aucune question.

Note : les manuels d'utilisation sont en général à traduire mot à mot. Les textes de marketing doivent au contraire être traduits avec imagination.

Ces pros peuvent vous aider